• #Coaching
  • #Efficacité professionnelle
  • #Formation

Le codéveloppement professionnel ou CoDev, mode d’emploi !

Le codéveloppement professionnel est un outil de résolution des problèmes basé sur l’intelligence collective. Fonctionnant selon le principe de l’échange entre pairs, c’est un puissant moyen pour monter en compétences.

 

Partager son vécu et surtout ses interrogations entre personnes qui vivent la même chose que nous, recevoir des idées d’autrui et profiter des expériences de pairs, le codéveloppement professionnel représente une clé en plus en complément de formations. 

 


Le codéveloppement professionnel, définition

Le codéveloppement professionnel, c’est quoi ? Tournons-nous vers les deux fondateurs québécois, Adrien Paillette et Claude Champage, à l’origine des groupes de codéveloppement

Un groupe de codéveloppement est un groupe de personnes qui veulent améliorer leur pratique professionnelle et qui s’entraident dans ce sens, car elles croient pouvoir apprendre les unes des autres.  

La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des pratiques vécues actuellement par les participants.”

L’échange entre pairs se situe entre le coaching et la formation. En pleine adéquation avec le modèle 70-20-10 préconisant que 70% on the job, 20% par l’échange entre pairs et 10% par la formation plus formelle.

 

Le codéveloppement professionnel, aussi appelé CoDev, vient en appui à la formation et à la mise en pratique sur le terrain. 

 


Les principes de base du CoDev 

A tour de rôle, les participants joue le rôle du « client » ou de « consultants » lors de 5 à 8 sessions. (durée moyenne d’un CoDev)

Le principe de base d’un groupe de codéveloppement professionnel c’est un échange dans lequel on retire deux bénéfices :

  1. on améliore notre pratique
  2. on contribue à celle des autres

 

Il s’agit donc d’une double dynamique où chaque participant apprend, forme et se forme.  

 

Le fait de partager entre pairs permet de se sentir soutenu dans ce que l’on vit. 

Dans un groupe de CoDev, on parle donc de choses concrètes : l’ensemble des participants exposent et partagent un problème lié à leur pratique quotidienne. A chaque session de CoDev, Le groupe choisit la thématique « Client » et les participants deviennent « Consultants ». Ce groupe devient un espace pour :

  • Echanger
  • Prendre du recul sur son quotidien 
  • Expérimenter des idées auprès des pairs
  • S’enrichir du vécu des autres
  • Rechercher des pistes de solutions

Tous ensemble, grâce au partage d’idées, la personne « cliente » va pouvoir trouver des solutions adaptées à sa réalité.  

 


Un groupe de codéveloppement : qui fait quoi ?

Cette solidarité professionnelle se déroule dans un cadre sécurisé, selon une méthode et des règles partagées par tous.

Concrètement, comment ça marche ? Chaque séance, d’une durée de 2h en moyenne, est consacrée à un sujet choisi parmi un ensemble de sujets. 

Chaque participant a un rôle parmi 3 possibilités : client du jour, consultant ou facilitateur. 

 

Le client du jour

Selon un processus défini par la méthode CoDev, le groupe nomme un “client du jour”. Il s’agit de la personne dont la problématique servira de sujet à la session du jour. 

 


Les consultants

Les autres participants endossent le rôle de consultants. Ils ne vont pas résoudre le souci à la place de la personne mais agir avec une posture de coach : aider à réfléchir.

 

Les consultants partagent leur expérience, émettent des  hypothèses et suggestions dans lesquelles le “client” va pouvoir puiser sa solution. Tout ce bouillonnement d’idées va lui ouvrir l’esprit ! 

 


Le facilitateur 

La personne désignée comme facilitateur, formée au CoDev, est là pour piloter le processus. Le facilitateur est garant du cadre. Il sécurise le groupe et en particulier le client du jour qui se trouve dans une position plus vulnérable vu qu’il partage une difficulté. 

Pour que la session soit efficace, il est essentiel qu’elle se déroule dans un climat de confiance. En plus d’animer le groupe, le facilitateur veille donc à l’instauration de ce climat de confiance en identifiant les points de vigilance.

 


Les règles du jeu d’un groupe de CoDev

Un groupe de codéveloppement professionnel est idéalement constitué de 5 à 8 personnes. Il se réunit entre 5 à 8 fois puisque chaque personne aura droit à “sa séance ». 

Il est intéressant de participer à toutes les séances, même si on ne parle pas de notre problème car la préoccupation des uns peut faire écho en nous, éclairer un chemin sous estimé.

 

Dans cet apprentissage collectif, on apprend les uns des autres en quelques séances, même dans des problématiques que l’on avait pas identifiées chez soi, ou passées ou…futures. On gagne du temps car on reçoit des solutions parfois avant la survenue d’un problème.

 

Le feedback des participants est souvent unanimes : ils ont appris des éléments utiles à leur activité professionnelle, quel que soit le sujet traité. D’ailleurs en fin de séance, un débriefing permet à chacun de partager son apprentissage du jour.

Au fil du temps, et c’est ça qui est fabuleux, un groupe monte en maturité. Il arrive donc parfois que deux situations puissent être réglées en une séance. A force de pratiquer et de se connaître, les participants deviennent plus rapides !


Mode d’emploi : le déroulé d’une session de codéveloppement professionnel

Concrètement, une session de CoDev se déroule en 7 étapes :

  1. Le choix du sujet (par vote collectif)
  2. Le client énonce sa problématique, son besoin
  3. Les consultants posent des questions pour cerner le problème
  4. Un objectif de séance est défini, choisi par le client. Il s’agit du “contrat” à remplir
  5. Les consultants partagent leurs vécus, idées, impressions, ressentis
  6. Le client fait sa synthèse et élabore son plan d’action
  7. Un debriefing termine la session afin que les participants partagent leur apprentissage et leur évaluation de la session

Ensuite, le client va expérimenter sa solution sur le terrain. Il pourra partager lors d’une session suivante ce qu’il s’est passé. Une nouvelle problématique est apparue ? Elle sera ajoutée à la liste des sujets d’une nouvelle séance, pour autant que ce sujet soit voté. 

 


Les 6 règles du jeu d’une bonne session de CoDev

La méthode de CoDev préconise de suivre quelques règles essentielles au bon déroulé d’une session.

 

Les voici :

  1. On ne résout pas le problème du client à sa place
  2. On travaille en toute bienveillance
  3. on respecte la confidentialité, indispensable au climat de confiance (tout ce qui se dit pendant la session reste là)
  4. On est libre de s’impliquer ou pas, selon que le sujet ne nous concerne pas ou…nous bouscule, on peut décider de s’abstenir de donner des suggestions
  5. On s’engage à pratiquer le parlé vrai
  6. On peut poser ses limites que l’on soit client ou consultant

 


A qui s’adresse le CoDev ?

Un groupe de CoDev est un groupe de pairs, disions-nous. Oui mais, des pairs c’est quoi ? Il s’agit simplement de toute personne liées entre elles par un fil rouge. 

Ainsi des professionnels ayant les mêmes profils ou les mêmes problèmes ou les mêmes fonctions ou métiers peuvent former un groupe de pairs.

Quelques exemples : 

  • Des entrepreneurs se regroupent entre eux, même s’ils sont dans des domaines d’activités différents. Ils échangeront sur les problématiques liées à l’entrepreneuriat en général
  • Des infirmières libérales peuvent former un groupe. Elles exercent le même métier et partagent les mêmes questionnements
  • Des demandeurs d’emploi dans un groupe de CoDev peuvent aussi échanger sur leurs soucis et avancer ensemble.

Du moment que l’on est plusieurs à traverser les mêmes problèmes, on peut échanger et bénéficier des expériences des autres.


Pour quels sujets peut-on utiliser la méthode CoDev ?

Les participants à un groupe de CoDev peuvent présenter un sujet qui fasse partie d’un des 3 P : un problème, une préoccupation ou un projet. C’est-à-dire un sujet dans ces 3 sphères et pour lequel le client veut voir plus clair et agir.

On peut diviser les thématiques en deux grandes familles : les problèmatiques humaines, relationnelles et les “opérationnels”.

Quelques sujets humains types sont :

  • Le leadership
  • La confiance en soi
  • La gestion des ressources humaines (recrutement, rétention)
  • Le relationnel : communication, conflits…

 

Quant aux sujets plus opérationnels, on retrouve la conduite de projet, la gestion du changement, l’organisation, etc…


Les bénéfices et les avantages du CoDev ou pourquoi l’adopter ?  

Il y a une multitude de raisons d’adopter le CoDev comme méthode de résolution de problèmes. 

A commencer par le fait que les participants sont acteurs dans la recherche de solutions. Et puis, on est dans le concret, avec de la mise en pratique rapide : l’apprentissage est vite suivi d’une action. 

En participant à un groupe de CoDev, on apprend aussi :

  • A accepter la divergence d’opinions,
  • A oser se dévoiler
  • A faire confiance
  • A réfléchir out of the box.

Le tout dans un climat où il ne règne aucun rapport de force : tous les membres sont solidaires du client du jour. 

De plus, on sort d’un certain isolement ressenti par beaucoup de professionnels et en particulier les dirigeants. 

 


CoDev en présentiel et distanciel

Enfin, la distance n’est pas un problème puisque le CoDev se pratique aussi bien en distanciel qu’en présentiel. Cependant, en distanciel, on perd un peu de la communication non verbale et les sessions sont plus épuisantes. Il est important d’animer ses sessions avec des outils d’interaction et d’animations dynamiques.

 

 


Les conditions de réussite d’un groupe de CoDev

La chape de base d’un groupe est la confiance ! Elle s’établit d’autant plus que ces conditions sont remplies :

  • Une participation volontaire des membres
  • Une stabilité des participants, indispensable pour se sentir en confiance
  • Une régularité des rencontres
  • Une assiduité des membres pour une bonne dynamique
  • Une qualité dans les relations entre les membres


En conclusion, 3 conseils à ceux qui veulent se lancer

Le CoDev, on aime car cet accompagnement :

  1. est rentable puisque quand une personne s’améliore grâce aux coDev, toute l’entreprise s’améliore. Le retour sur investissement est énorme : peu d’investissement (juste du temps) et un retour immédiat
  2. met en place de bonnes pratiques et de bonnes habitudes telles que l’entraide et l’apprentissage entre pairs, soit une noble nouvelle valeur pour une entreprise 
  3. permet de sortir la tête du guidon et de prendre de la hauteur. Tout ce dont on a besoin pour éviter la surcharge mentale.  

 

Alors, vous avez envie de vous lancer ?

 


Cet article est inspiré de notre #OFF du 14/05/2021 où nous avions invité notre partenaire,  Christophe Peiffer. Notre invité est soignant en psychiatrie, formateur, concepteur, conférencier et coach en développement personnel. Il fait également partie du AFCODEV, l’association française de co-développement dont le but est de se professionnaliser comme facilitateur . 

 

En savoir + sur la méthode !

Curieux d’en savoir plus sur le codéveloppement professionnel ? Visitez notre site. Vous y trouverez des informations générales sur le Codev et nos ateliers Codev

Une question ? Un projet ?

Vous avez un projet et vous souhaitez être accompagné ?

Contactez-nous !