C’est quoi le Mindmapping ?

Littéralement « carte mentale », le mindmapping est une méthode pédagogique active de représentation visuelle et arborescente de la pensée.

Concrètement ? Le Mindmapping est un outil de facilitation qui permet d’organiser, de structurer et de synthétiser des idées, des informations, des apports notionnels pour favoriser leur compréhension et mémorisation.

 

Le Mindmapping, un outil idéal pour

  • Brainstormer individuellement ou en équipe
  • Conduire et animer des réunions ou séminaires
  • Faciliter la prise de note lors de rendez-vous ou entretiens professionnels

Une approche cognitive

En contexte d’apprentissage, notre cerveau, scindé en deux hémisphères gauche et droite, est trop souvent sollicité de manière déséquilibré. Notre éducation, notre environnement et notre culture favorisant fortement le développement des facultés dites de notre cerveau gauche, nous délaissons trop les capacités du cerveau droit souvent stigmatisées comme réservées aux enfants ou aux artistes seuls.

Pratiquer des activités ludo-pédagogiques ou la méthode pédagogique du Mind Mapping, par exemple, permet d’exploiter conjointement et de manière plus équilibrée les capacités de nos deux hémisphères, de susciter plaisir et engagement.

Les atouts de la méthode Mindmapping

Facilitation et compréhension

  • Clarifier des pensées
  • Synthétiser des informations
  • Mémoriser durablement un contenu
  • Réactiver plus efficacement des messages
  • Ne pas surcharger la mémoire

Organisation de la pensée

  • Trier, regrouper et relier des concepts, des idées
  • Structurer des pensées ou des apports notionnels
  • Hiérarchiser des informations, des messages
  • Canaliser et synthétiser des idées

Aide à la décision

  • Résoudre des problèmes complexes
  • Construire et bénéficier à la fois une vision globale et détaillée d’un sujet, d’une problématique posée
  • Planifier des actions de manière structurée
  • Présenter et communiquer avec clarté

Créativité

  • Solliciter harmonieusement les deux hémisphères du cerveau.
  • Stimuler plusieurs intelligences dont nous disposons (logico mathématique, spatiale, linguistique…)
  • Favoriser un apprentissage actif qui permet l’expression des émotions.

En savoir +

  1. Le sujet : Au centre d’une feuille blanche horizontale (notre vision est plus large et panoramique que haute), dessinez un dessin représentant le sujet de votre réflexion ou définissez le en un mot. Il doit posséder un sens et pouvoir évocateur fort pour se projeter, créer librement.
  2. Les branches : Organiques, courtes pour y annoter spontanément vos pensées, idées, informations. Chaque branche est reliée coeur (au mot ou dessin au centre) de votre carte mentale. Observez avec attention votre carte et établissez les connections nécessaire entre vos branches, sous branches à l’aide.  de flèches, de vos propres codes (couleurs, dessins).
  3. Un seul mot clé par branche : Pourquoi pas une phrase ? Pour économiser l’espace. Pour ne pas surcharger la mémoire, contraindre, enfermer. Or, avec le mindmapp, nous cherchons à créer, à ouvrir, à dépasser. Un seul ou deux suffisent si on choisit et utilise des mots « forts » et mémorisables.
  4. Les images et pictogrammes : simples et évocateurs. Nul besoin d’être doué en dessin pour réaliser une carte mentale heuristique. Le pictogramme, symbol ou dessin n’est  pas une information ou une idée, mais sa visualisation immédiate qui favorisera sa mémorisation (représentation, métaphore). Un dessin ou pictogramme vaudra 1 000 mots pour accompagner ce mot.
  5. Les couleurs : indispensables à clarté et à la lisibilité. Chacun choisit sa légende et ses codes couleurs et significations. La couleur permet de regrouper, différencier, organiser des informations ou idées. La couleur est un stimuli pour le cerveau qui favorise l’apprentissage et la mémorisation.
  6. Le matériel : digital, logiciel, papier, cahiers, crayons feutres … Le matériel choisi favorisera le plaisir et la créativité pour créer des cartes mentales personnelles et efficaces.
  7. Entraînez-vous et créez vos codes personnels.

En contexte d’apprentissage, notre cerveau, scindé en deux hémisphères gauche et droite, est trop souvent sollicité de manière déséquilibré. Notre éducation, notre environnement et notre culture favorisant fortement le développement des facultés dites de notre cerveau gauche, nous délaissons trop les capacités du cerveau droit souvent stigmatisées comme réservées aux enfants ou aux artistes seuls.

Pratiquer des activités ludo-pédagogiques ou la méthode pédagogique du Mind Mapping, par exemple, permet d’exploiter conjointement et de manière plus équilibrée les capacités de nos deux hémisphères, de susciter plaisir et engagement.

Le Mind Mapping est un concept modélisé dans les années 70 par le psychologue britannique Tony Buzan, connu et reconnu pour ses travaux et recherches sur le potentiel du cerveau. Ses livres de références ont été traduits en 22 langues.

Il a  développé de nombreux concepts ou outils novateurs en matière apprentissage et de mémorisation, organisation de ses idées, prise de recul, etc. qui s’appuient pour la plupart sur l’utilisation du cerveau droit, supposé plus apte aux synthèses visuelles que le cerveau gauche — caractéristique négligée dans les pédagogies traditionnelles, du moins dans les matières dites principales.

Avec l’aide de Chris Griffiths, Tony Buzan a développé le logiciel de Mind Mapping. (source Wikipedia).

En savoir sur Tony Buzan

Une question ? Un projet ?

Vous avez un projet de formation au Mindmapping ?
Vous souhaitez animer un évènement (séminaire, formation, réunion) à l’aide du Mindmapping

 

CONTACTEZ-NOUS !