Le Mentoring

Une méthode d’accompagnement, d’aide et de développement professionnel reconnue, fondée sur l’échange et le partage d’expériences.

Le Mentoring, une méthode d’accompagnement reconnue

Pratiqué outre atlantique depuis 40 ans dans de nombreux domaines (universités, entreprises, administrations, associations…), et depuis une quinzaine d’années en Asie et Europe, le Mentoring (ou mentorat) s’est fortement développé parallèlement au coaching dans un contexte de mutations successives (économiques, carrières, quête de sens…).

Ces bouleversements ont fortement accru ce besoin d’accompagnement, d’échanges d’expériences et de partages entre pairs, de conseil, de coopération, de collaboration, de développement de réseaux de solidarité.

Comme de nombreuses autres formes d’accompagnement, le mentorat participe au mieux-être des personnes dans leurs missions.

Véritable méthode RH reconnue de développement personnel et professionnel, ses principaux bénéfices sont d’aider à la décision, d’accélérer des carrières, (re)créer des liens au sein des organisations et valoriser le duo engagé dans un programme de mentoring.

Le Concept du mentoring

Le Mentoring (aussi nommé mentorat) est une méthode d’aide et de transmission dans laquelle le « mentor », expert dans son domaine va accompagner et prendre son « mentoré » ou « mentee » sous son aile. Le mentor expert a vécu des problématiques similaires à celles que rencontre le mentoré, et partagera son expérience et ses expertises issus de ses apprentissages.

Le mentor transmet ses savoirs, des idées, des expériences, des pistes de chemins ou solutions qu’il a lui-même mis en place ou expérimenté. Il aide à tracer un chemin, à fixer des étapes et accompagne le mentoré qui élaborera son propre plan d’action à l’issue du programme de Mentoring.

Le mentor adopte toujours une position dite « haute » (contrairement au coaching où le coach doit rester en position « basse », puisqu’il n’est pas l’expert) par rapport au mentoré et se comporter comme un guide, avec son élève.

Les modalités

  • Modulables selon les besoins.
  • Présentielles ou distancielles
  • Minimum de 10 séances sur 3 mois à 4 mois,
    jusqu’à 20 à 30 séances sur 6 à 18 mois, selon les objectifs à atteindre, leur mise en œuvre, la fréquence des sessions, la disponibilité du mentoré.

Les bénéfices d’un programme de Mentoring

Si le Mentoring favorise le développement personnel du mentoré, notamment lors d’une nouvelle prise de poste (embauche externe ou mobilité interne), il permet également :

  • Bien vivre sa transition professionnelle
  • Gagner en expérience, gagner du temps
  • Développer sa confiance en soi
  • Favoriser et accélérer son évolution de carrière
  • Manager plus efficacement, de manière plus inspirante
  • Aider à la décision
  • Améliorer sa communication personnelle
  • Conduire le changement et ses étapes clés
  • Gérer des situations de crise ou difficiles
  • Mutualiser des « best practices » (RH, commerciales, managériales… etc. )
  • Encourager la diversité
  • Développer un réseau professionnel et interpersonnel
  • Et aussi bénéficier des connaissances et expériences du mentors.

A qui s’adresse le Mentoring ?

Le Mentoring peut s’adresser à tous. Il est toutefois souvent une méthode appréciée par :

  • Les haut.e.s  dirigeant.e.s
  • Les jeunes dirigeant.e.s
  • Le Top Managers
  • Les Managers

Les 4 étapes clés d’un programme de Mentoring

Rencontre et diagnostic

1 à 2 sessions maximum

  • Présentation du mentor, son parcours.
  • Présentation et expression des besoins du mentoré.
  • Présentation ou partage d’exemples de mentoring réalisés.
  • Présentation de la méthode mentoring, programme, exemple de session.
  • Estimation & Réflexion calendrier prévisionnel (pour tester l’engagement)
  • Bilan & partage d’impressions.
  • Go / No Go

Objectifs du programme

1 session

  • Le mentor propose et présente un programme prévisionnel de mentoring et un plan d’actions, formule des objectifs à son mentoré pour validation.
  • Go / No Go du mentoré.
  • Validation du calendrier.
  • Contractualisation de mentoring.

Les sessions de mentoring

10 sessions ou plus, sur 6 à 18 mois.

  • Le mentor établit un ordre du jour des points clés à aborder pour chaque session de mentoring. Il est adressé en amont au mentoré.
  • Le mentoré prépare et liste des réussites ou difficultés rencontrées, des exemples de situations prochainement abordées, rassemble ses chiffres ou données précises,
  • Un compte rendu de synthèse de session est réalisé par le mentor.

Bilan du programme

1 session

  • Le mentor prépare un bilan et une synthèse retraçant l’historique du programme de mentoring, ses temps forts, ses enseignements ou apprentissages essentiels.
  • Le mentoré exécute lui aussi cet exercice et dessine un plan d’actions opérationnel des étapes à venir sur son chemin, pour atteindre ses objectifs.

Les qualités essentielles du « mentor »

  • Bienveillance (respect)
  • Ecoute active et reformulation
  • Empathie
  • Disponibilité
  • Ouverture
  • Générosité
  • Sérénité
  • Exemplarité
  • Maturité
  • Expérience
  • Précision
  • Ethique (contrat réciproque)

Les qualités essentielles du « mentoré »

  • Préparation
  • Acceptation
  • Ouverture
  • Remise en question
  • Lucidité (Diagnostic de ses besoins)
  • Engagement
  • Volontaire
  • Savoir-être
  • Ethique (contrat réciproque)

Le saviez-vous ?


D’où vient le mot « mentor » ?… Plusieurs histoires vont raconter son origine.
Dans l’odyssée contée par « Homère », on y retrouve l’histoire d’Ulysse, Pénélope son épouse et Télémaque leur fils.
Ulysse était roi de deux petites îles de la mer Ionienne, Ithaque et Dulichie.

Lorsqu’Ulysse part à la guerre, il confie son fils à son ami de confiance « Mentor », fils d’Alcime, qui le charge de son éducation, et de la gestion de son domaine. (Hom. Od. II, 226; XXII, 235). Ce vieil homme jouera le rôle de précepteur et de conseiller de confiance pour le jeune Télémaque.
Peinture de Dolon, IIIè siècle av. J.-C.
Ulysse consultant l’esprit de Tyrésias; à gauche, son compagnon Eurylochos
Selon Homère, Athéna emprunta l’apparence d’Ulysse pour rendre visite à Télémaque puis pour le guider lors de son voyage à Pylos et à Sparte (Lacédémone) (Od. II, 269; 402; III, 13; IV, 654). Plus tard, sous les traits de Mentor, elle aide Ulysse à chasser les Prétendants de Pénélope son épouse, qui pillaient sa maison. Puis Mentor a participé à la réconciliation entre Ulysse et le peuple(XXII, 206; XXIV. 445)

Mentor a été rendu célèbre, par Fénelon, dans son « Télémaque ». Il en a fait le représentant de la Sagesse.

Aujourd’hui le mot « mentor » est utilisé comme nom commun pour désigner, une personne qui partage son expérience, ses connaissances, avec quelqu’un de plus novice. Il devient un conseiller ou un éducateur bienveillant et sage.

Source.


MENTORING

Le mentoring consiste en une relation entre une personne d’expérience ou qualifiée (le mentor)  en situation de position « haute » avec une personne qui souhaite progresser dans un domaine ou améliorer ses compétences (le mentoré).

Bienveillante et ethique, la relation mentorale est une relation de partage et de transferts de savoirs (savoir-faire et savoir être) entre le mentor et le mentoré. Le mentor offre un soutien au mentoré en lui transmettant ses connaissances et lui prodigant des conseils dans le but de l’aider à progresser dans sa carrière, faire aboutir un projet, gagner en compétence… Le mentoring est un processus transformationnel (pour le mentor comme pour le mentoré). Il se pratique de manière informelle ou sous la forme de programmes formalisés pilotés par un professionnel en mentorat qui assure le bon fonctionnement du processus  Il nécessite un engagement sous la forme d’un contrat ou d’une charte de fonctionnement entre les deux parties.

COACHING

Le coaching a pour but d’aider un « coaché » à trouver ses propres réponses dans le cadre d’une démarche personnelle ou professionnelle grâce à un « coach », toujours situé en position dite « basse », formé aux techniques de l’accompagnement.

Le coach n’est pas un expert du sujet, ni du métier du coaché. Le coaching est une relation qui permet d’atteindre un ou des objectifs de développement définis dans le temps. Le mentorat s’inscrit sur le long terme.

Le coach est un professionnel souvent externe à l’organisation, dont la mission s’achève une fois l’objectif fixé atteint.

TUTORAT

Dans le tutorat, le « tuteur » transmet sa connaissance d’une tâche, d’un savoir, savoir faire ou savoir-être et accompagne le « tutoré » dans l’apprentissage d’un nouveau métier ou d’une nouvelle tâche. Il s’assure que les savoirs sont acquis à la fin de la mission. Une évaluation du tutoré par son tuteur est alors réalisé en fin de tutorat alors que cette notion n’existait pas, préalablement dans un programme de mentoring (Mais c’est de plus en plus le cas).

PARRAINAGE

Un « parrain » guide les premiers pas de son « filleul » afin de lui éviter des difficultés au sein de son parcours. Soutien, il répond aux interrogations du filleul mais n’a pas d’objectif précis à atteindre, ni contractualisation. La durée du parrainage est souvent de durée déterminée, rarement supérieure à 6 mois.

Une question ? Un projet ?

Vous avez un projet et souhaitez utiliser la méthode du mentoring ?
Vous souhaitez en savoir plus à propos de la méthode ?

CONTACTEZ-NOUS !